CAUSES ET DIAGNOSTIC DU VITILIGO

Le vitiligo est généralement attribué à une disparition partielle ou totale des mélanocytes et/ou un mauvais fonctionnement de la mélanogénèse.

La perte de mélanine dans le mélanocyte est un facteur essentiel dans les symptômes du vitiligo. Certaines taches de vitiligo sont visibles à l’œil nu. Pour détecter les taches en évolution, pas encore visible, un examen à la lampe de wood est nécessaire

Un instrument de diagnostic basique en dermatologie pour la détection des foyers de maladies ou pour l’évaluation des changements de pigmentation. La lampe de Wood est indiquée pour un diagnostic clinique entre un mélanome ou une hyperplasie mélanocytaire  et un hématome. Elle permet d’évaluer le degré d’hydratation de la peau, du vitiligo, l’épaisseur de la peau, les zones sèches, les kératoses solaires, la séborrhée, l’acné, les mycoses, hyper/hypopigmentations.

Particulièrement utile dans le diagnostic de l’érythrasma, des mycoses cutanées (Microsporum audouini), d’infections cutanées bactériennes (Corynebacteriium minutissimum, pseudomonas) et de certaines lésions pigmentées.

La lampe de wood permet de mieux observer les taches de vitiligo mais surtout d’apprécier si le déficit mélanocytaire est partiel ou total et d’évaluer l’extension réel du Vitiligo.