TOUTES LES INFORMATIONS SUR LES SYMPTÔMES ET LA MALADIE DU VITILIGO

Vitiligo.fr à pour objet de mettre à la disposition des patients atteints de vitiligo le maximum d’information concernant la maladie vitiligo. Depuis ces origines, les types de vitiligo, l’évolution, en passant par les traitements vitiligo aujourd’hui disponibles, leurs résultats, les possibilités de dissimuler ce vitiligo, les forums et associations existantes.

Le vitiligo est caractérisé par la disparition des mélanocytes actifs (pigmentation) au niveau de l’épiderme (la peau) et des phanères (les cheveux, les poils,..) se traduisant par l’apparition d’une achromie (diminution ou la disparition complète de la pigmentation normale). La maladie du Vitiligo touche à des degrés divers, 1 à 2 % de la population, quel que soit son phénotype pigmentaire. Nous pouvons en effet retrouver le vitiligo chez l’enfant et l’adulte, et sur tout type de peau.

Parce que le vitiligo est une pathologie très singulière, son approche thérapeutique mérite un développement tout particulier. Les recherches ont débutés il y a plus de 30 ans ; Mammifères, oiseaux et insectes présentant des achromies acquises, ont servi de modèle expérimental pour tenter de trouver les causes du vitiligo mais surtout dans le but de trouver un remède, traitement vitiligo. Au-delà de l’achromie du tégument et de ses annexes, le vitiligo peut affecter tous les organes où les mélanocytes sont présents tels que l’œil, les méninges, etc. Trouver les causes du vitiligo est devenu primordial.

Chez l’homme, les manifestations cliniques, occasionnellement ou régulièrement associées au vitiligo, ont orienté un certain nombre d’hypothèses pathogéniques et leurs multiplications justifient que l’on parle d’un « syndrome vitiligo ». Parmi les hypothèses   pathogéniques, la théorie immunologique (destruction des mélanocytes par un processus auto-immunitaire) a longtemps prévalu (nombreux travaux cliniques et expérimentaux). Plus récemment, l’hypothèse auto toxique a vu le jour avec les progrès des connaissances de la biochimie radicalaire liée à la synthèse de mélanines.

Une approche réaliste du traitement efficace vitiligo chez l’homme doit donc tenir compte de trois impératifs majeurs :

Traitement du vitiligo par l’arrêt de l’évolution des taches achromiques en supprimant ou réduisant la cause de la destruction mélanocylaire
Favoriser la repigmentation vitiligo par la repopulation des taches blanches par de mélanocytes actifs
– Maintenir les conditions favorables à la repigmentation pour soigner efficacement le vitiligo

La réussite du traitement vitiligo dépend de ces trois éléments.

Aujourd’hui des nouveaux traitements et remèdes vitiligo sont possibles :
– le camouflage du vitiligo, réalisé par des crèmes
– les traitements anti-oxydants vitiligo
– la photothérapie propre au vitiligo
-la greffe mélanocytaire

La manière de soigner le vitiligo dépend de chaque patient, pour cela nous sommes à votre écoute pour vous aider à guérir du vitiligo.
Posez nous vos questions via ce formulaire de contact